Archives pour la catégorie Législatives 2012

Tous les articles de ma campagne législative de 2012.

Communiqué de presse

        Le 19/06/2012

 

Communiqué de presse

 

Le temps de la campagne est terminé, celui du bilan est venu : l’impossibilité de Jean-Louis Borloo, Hervé Morin et François Bayrou à s’entendre sur une candidature unique et le pilonnage incessant de l’UMP ont été fatals à la lisibilité d’une position politique centriste. Nous avons été pris en étau entre les deux blocs PS et UMP. Je connaissais cette hypothèse mais il faut bien constater que tous les vents ont été contraires. Néanmoins, il fallait savoir se mettre en danger.

Continuer la lecture de Communiqué de presse

Communiqué de presse : Absence d’investiture du Nouveau Centre à M. Guillaume Peltier

Le 06/06/2012

 

 

Communiqué de presse

Chers tous,

A la suite de l’article de la Nouvelle République, une réalité factuelle et incontestable  apparaît  désormais au vu des pièces produites en justice par le Nouveau Centre :

Guillaume Peltier n’a jamais été investi par le Nouveau Centre, investiture qui doit être donnée selon une procédure précise en vertu de l’article 15 des statuts du Nouveau Centre.

Guillaume Peltier n’a même jamais reçu le soutien de ce parti. Il est aisé de lire sur le site du Nouveau Centre  que cette investiture n’existe pas.

http://www.nouveaucentre.fr/page/elections-legislatives-des-10-et-17-juin-2012-les-candidats-du-nouveau-centre  )

Guillaume Peltier est juste titulaire d’un courrier du 25 Avril 2012 signé de Philippe Vigier, secrétaire général  du Nouveau Centre, lui accordant l’utilisation du logo.

Or, selon les statuts du Nouveau Centre, Philippe Vigier n’a aucun mandat du comité exécutif du parti, organe décisionnel,  pour écrire un tel courrier.

( http://www.nouveaucentre.fr/categorie/notre-organisation/statuts )

Pourtant, Guillaume Peltier ne manque jamais une occasion (réunion publique, privée, interviews dans la presse) de déclarer qu’il détient l’investiture du Nouveau Centre, ce qui est contraire à la réalité.  Il ne peut pas ignorer que ses propos sont mensongers.

Il en résulte un véritable trouble pour l’électeur et un véritable problème de morale politique.  En effet, au regard de ces éléments, tous les documents de campagne (profession de foi, bulletin de vote, affiche)  laissent croire à une investiture qui n’a jamais, officiellement, été donnée.

J’ai officiellement soulevé cette question le mardi 29 mai en commission de propagande à la préfecture (37) en demandant si chacun des candidats qui avaient fait figurer le logo d’un parti politique pouvait en attester.  Cette commission s’est déclarée incompétente. Le Conseil Constitutionnel devra donc statuer sur cette irrégularité.

Enfin, pour mémoire,

–      J’ai reçu l’investiture de l’ARES, dont fait partie le Nouveau Centre, attestée par un courrier en date du 27 janvier signé par Jean-Louis Borloo.

–      Le bureau du Nouveau Centre (37) a décidé de valider mon investiture le 11 février 2012, ce dont peuvent attester plusieurs membres dudit bureau.

–      Madame Sophie Auconie m’a, le vendredi 24 février au cours d’un Diner Républicain,  présenté  officiellement comme le candidat du Nouveau Centre devant ses militants. Son revirement n’engage qu’elle.

                                                        Christophe Bouchet

Communiqué de presse : Tract pour les usagers du train

                                 Le 05/06/2012

 

 

Communiqué de presse

 

Chère Madame, Cher Monsieur

J’ai décidé lors de la campagne électorale aux élections législatives dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire d’éditer à 4.000 exemplaires un document spécifique pour les usagers du train.

Voici le document :

Ces six points sont déterminants pour plusieurs milliers de personnes qui prennent le train chaque jour. En effet, se conjuguent depuis plusieurs années une dégradation spectaculaire des services aux usagers et une augmentation réelle des prix.

Beaucoup d’usagers, qui avaient choisi le train comme moyen de déplacement ou la Touraine pour y vivre sont ainsi pris en otages.

Le fameux cadencement de la SNCF a encore accentué les problèmes : outre la diminution de l’offre, la suppression de certains horaires a entraîné mécaniquement la rareté et, du coup, un  nouveau classement de certains trains en « période de pointe ». C’est une manière déguisée d’augmenter les tarifs ferroviaires qui, par ailleurs, subissent des hausses déjà plus importantes que l’inflation ou les salaires.

Les hommes politiques n’ont trouvé aucune solution à ces  problèmes. Une bonne desserte ferroviaire, ponctuelle et confortable, est pourtant un enjeu capital dans le dynamisme de notre région.

Outre la vétusté de la gare de Saint-Pierre des Corps, outre l’accessibilité aux gares et aux trains eux-mêmes, nous offrons une mauvaise image à ceux qui viennent visiter la région ou cherchent à s’y installer.

 

Christophe Bouchet

Communiqué de presse : Vital de revoir le processus d’indemnisation

                   Le 30/05/2012

 

 

Communiqué de presse

Chère(s) ami(e)s

J’ai décidé lors de la campagne électorale aux élections législatives dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire d’éditer à 3.000 exemplaires un document spécifique pour les commerçants de la Ville de Tours.

Mes propositions sont les suivantes :

TRAMWAY

–     revoir en urgence les processus d’indemnisation

–     Étendre l’indemnisation aux commerçants des rues adjacentes

–     Informer régulièrement les commerçants de l’avancée des travaux et du plan de circulation détaillé, avant la fin des travaux.

AGIR

En apparence la grande distribution participe à une baisse des prix à la consommation. En réalité, elle contribue à affaiblir nos commerçants, nos industriels et nos agriculteurs.

Député de Tours, je m’engage à rétablir un système au bénéfice de tous.

 

DÉFENDRE

Défendre les droits des commerçants par une fiscalité adaptée et pour préparer une vraie retraite.

Dans le cadre de ma campagne, j’ai déjà rencontré, individuellement, plus de 500 d’entre-eux, notamment ceux qui sont le plus touchés.

Ils sont réellement dans une situation précaire et inquiétante. Cela rejaillit sur le dynamisme de la ville.

On l’a vu dans beaucoup d’autres villes, quand les commerçants indépendants sont chassés par des grands travaux, ils ont du mal à se réinstaller et leurs emplacements sont pris par des réseaux ou succursales bancaires qui n’apportent ni la même vie, ni la même diversité de l‘offre.

Ils sont par ailleurs, TOUS consternés par le manque d’informations et, parfois, par la morgue qui accueille leurs doléances.

 Je propose donc :

–     De revoir d’urgence le système d’indemnisation  aux travaux du Tramway et ses modalités. Il est impératif et vital d’ouvrir l’indemnisation aux rues adjacentes. Il est impératif de réduire le critère des bilans à fournir dans le cadre du processus (à deux et non à trois ans, comme actuellement).

–     De créer un outil internet (facile et peu coûteux) pour fournir les informations en quasi direct sur le suivi des travaux (retards etc..) et sur la nature des voiries à la fin des opérations, ce que les commerçants ignorent.  Ceci permettrait d’être en contact permanent avec eux et d’évaluer plus finement les difficultés de chacun.

–     Que la commission d’indemnisation cesse de donner des informations publiques sur les montants et l’identité des commerçants indemnisés ou alors qu’elle livre des informations complètes (indemnité accordée, indemnité demandée, perte de marge).

Christophe Bouchet

 

Communiqué : Transparence des comptes de campagne

                                              Le 24/05/12

 

 

Communiqué de presse

Transparence des comptes de campagne

 

J’ai choisi de faire dix propositions sur les thèmes oubliés de la campagne présidentielle et pourtant majeures aux yeux de tous dans les domaines de l’Europe, moralisation de la vie publique, Commerce, Défense, Ecologie, Economie, Patrimoine, Santé, Services, Logement).

Dans l’une des dix propositions formulées, l’une est particulièrement symbolique à mes yeux : la moralisation de la vie publique. Pourquoi ? Parce que tous les gens rencontrés rappellent au devoir des politiques et, par dessus tout à leur exemplarité.

En effet, lors du dernier scrutin présidentiel, les Français ont exprimé à la fois un fort engagement pour la chose publique en votant massivement et d’autre part, leur forte désapprobation envers les hommes politiques avec deux millions de bulletins blancs ou nuls. Le sentiment partagé d’un manque de transparence, de petits arrangements, de financements opaques ou d’absence de courage pour mener les réformes nécessaires expliquent certainement ce paradoxe.

Elu député de Tours je souhaite engager un vrai débat parlementaire pour faire de notre démocratie un modèle exemplaire. Je proposerai :

–      la reconnaissance du vote blanc

–      le non cumul des mandats

–      la suppression immédiate de la réserve parlementaire

–      l’instauration d’une dose de proportionnelle pour tous les scrutins

–      la diminution du nombre de parlementaires afin qu’ils aient plus de moyens de travailler

–      l’indépendance des nominations (justice, médias, etc…)

Sur le plan local, et plus particulièrement pour ces élections législatives, je m’engage à publier l’intégralité de mes comptes détaillés de campagne. J’espère  que chacun fera de même en n’oubliant aucune des lignes (location de permanence ou de voitures, sondages, l’intégralité des documents imprimés envoyés depuis plusieurs mois, etc…). Je propose d’ailleurs à cet effet la création d’une commission départementale des comptes de campagne.

C’est à ce prix que nous pouvons regagner la confiance des Français et des Tourangeaux.

 Christophe Bouchet

Présentation de mon suppléant : Stéphane Pradillon

Je suis très heureux de vous annoncer que Stéphane Pradillon sera mon suppléant pour cette élection législative.

François Hollande avait insisté notamment sur deux points lors de sa campagne présidentielle : la Jeunesse et l’Education. Non, pas d’inquiétude, nous ne sommes pas devenus socialistes mais il s’agit bien de deux enjeux majeurs. Jeunesse et Education ont donc guidé mon choix.

Stéphane en est la parfaite incarnation. En effet, ce jeune homme de 35 ans est professeur de Français au CFA bâtiment de Saint-Pierre des Corps. Il y est en outre en charge de la lutte contre l’illettrisme. Il apportera un nouveau point de vue dans le débat.

Stéphane est également impliqué dans le monde associatif. Dans le chant gospel. Actuellement membre de l’association  » VOICE « , il a été président de l’association  » Gospel Aujourd’hui « .

Enfin, il partage mes convictions politiques, centristes, humanistes, républicaines et modérées, puisqu’il est lui-même adhérent du Parti Radical.

Conférence débat « STOP aux violences sexuelles »

La campagne présidentielle étant passée à côté de nombreux sujets que nous jugeons centraux, nous avons décidé avec le Parti Radical d’organiser des conférences-débats mettant en lumière ces sujets.

Hier soir se déroulait à l’hôtel Alliance Tours Centre (anciennement Holiday Inn) la première de ces conférences. Le thème choisi était les violences sexuelles.

En présence du Docteur Violaine Guérin, gynécologue et endocrinologue, auteur du livre « Stop aux violences sexuelles », Maître Hélène Delhommais, avocate au barreau de Tours et de Claire Hédon, journaliste à RFI, la soixantaine de personnes présentes a pu débattre autour de différentes thématiques : le viol, les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, la prévention, les soins apportés, la juridiction, etc …

Retrouvez plus d’informations sur le livre de Violaine Guérin ici.

Voici quelques photos de cette soirée.

Lettre à Michel Barnier

Tours, 14 mai 2012
M. Christophe Bouchet
Secrétaire national du Parti Radical
Candidat aux élections législatives
1ère circonscription d’Indre-et-Loire
34 bis, avenue de Grammont
37000 Tours

 

M. Michel Barnier
Commissaire européen pour le marché intérieur et les services

Monsieur,

Je suis venu assister samedi 12 mai à votre conférence à la chambre de commerce. J’ai été séduit par votre discours, sa clarté, sa pédagogie, son enthousiasme et sa responsabilité. J’adhère particulièrement à votre vision, issue du gaullisme social, qui n’est malheureusement plus guère représenté dans notre débat politique. Je suis moi-même particulièrement attaché à la Participation, bonne idée restée en jachère.

 Dans une terre de province, où l’Europe fait peur, le plus souvent par méconnaissance, j’ai aimé vos propos pour rassurer chacun d’entre nous. Vous semblez être un Européen convaincu mais attentif. J’ai aussi aimé vos propos non partisans, la hauteur de vue. Vous avez d’ailleurs rappelé qu’un Commissaire Européen se devait d’être indépendant des intérêts nationaux.

 Ma surprise a été totale de savoir que vous avez participé à une réunion publique où un candidat dans la première circonscription d’Indre-et-Loire a pris la parole en votre présence à l’initiative de Madame Sophie Auconie, Députée Européenne (et par ailleurs présidente du comité de soutien dudit candidat). Je suis stupéfait que vous ayez pu agir ainsi, venant contredire le discours tenu quelques minutes plus tôt.

 Cette présence est incompatible avec votre fonction et constitue une entorse grave à la campagne électorale en Indre-et-Loire.

 Je suis par ailleurs peiné que vous ayez pu assister aux propos d’un candidat dont chacun sait –et je doute que vous puissiez l’ignorer – qu’il n’adhère à aucune de vos thèses sur l’Europe.

 Je vous prie d’agréer, Monsieur le Commissaire Européen, à l’expression de mes sentiments respectueux.

Christophe Bouchet