Archives pour la catégorie Communiqués de presse

Tous les communiqués de presse

AED37 – Création de l’Association des Elus Démocrates d’Indre-et-Loire

Nous, élus aux valeurs humanistes, avons décidé de créer l’Association des Elus Démocrates d’Indre-et-Loire (AED-37).

Cette association regroupant des élu(e)s aux valeurs libérales, sociales, européennes et écologiques a pour but de donner la parole à nos élus afin de faire vivre le débat sur le plan local.

Il s’agit pour nous de mieux comprendre ensemble les profondes mutations des territoires et de savoir donner une vision, moderne et ambitieuse, à la Touraine.

L’association fera toujours le choix du dialogue, du rassemblement et de l’ouverture.

 

Elle tiendra sa première assemblée générale au début du mois d’octobre.

 

Les premiers adhérents sont :

Jacques Chevtchenko, conseiller régional et premier adjoint à Tours,

Christine Fauquet, conseillère régionale et maire de Saint-Règle,

Pierre Louault , premier vice-président du conseil départemental et maire de Chédigny,

Xavier Dateu, vice-président du conseil départemental et adjoint au maire de Tours,

Jean-Pierre Gaschet,  conseiller départemental et maire du Boulay,

Mounia Haddad, conseillère départementale,

Thomas Gelfi, conseiller départemental,

Sophie Métadier, maire de Beaulieu-lès-Loches,

Marc Hamon, maire du Liège,

Cherifa Zazoua-Khames, adjointe au maire de Tours,

Louis Aluchon, adjoint au maire de Tours,

Christophe Bouchet, adjoint au maire de Tours,

Claude Roux, adjoint au maire d’Anché,

Aude Goblet, adjointe au maire de Joué-lès-Tours,

Monique Delagarde, conseillère municipale de Tours,

Sylvie Bourbon, conseillère municipale de Tours,

Antoine Godbert, conseiller municipal de Tours,

Bastien Lebrun, conseiller municipal de Tours,

Marie-Martine Champigny, conseillère municipale de Chambray les Tours,

Stéphane Pradillon, conseiller municipal de Cormery.

 

Logo de l'Association des élus et démocrates d'Indre-et-Loire
Association des élus et démocrates d’Indre-et-Loire

Consultation centriste sur la primaire de la droite et du centre

Dans le cadre du Congrès extraordinaire de l’Union des Démocrates et Indépendants pour décider de la stratégie de notre famille politique en vue de la prochaine élection présidentielle, une consultation a été lancée et chaque adhérent a l’opportunité d’exprimer son opinion.

Le vote se déroule exclusivement par voie électronique et est ouvert du mardi 15 Mars à 8h00 au samedi 19 Mars à 21h00.

Trois questions sont posées :

  1. En l’absence d’accord avec les Républicains sur la primaire, la présidentielle et les législatives, souhaitez-vous que l’UDI s’engage dans la primaire initiée par Les Républicains ?
  • Oui
  • Non
  • Je ne me prononce pas
  1. Si une majorité de l’UDI décidait de s’engager dans la primaire, souhaitez-vous que :
  • l’UDI présente un seul candidat
  • l’UDI laisse liberté de candidature et de vote à ses membres
  • Je ne me prononce pas
  1. Le Congrès de l’UDI donne mandat au Bureau Politique pour préparer dès à présent le projet présidentiel et législatif de l’UDI et demande au Bureau exécutif de lancer la désignation de nos candidats aux élections législatives.
  • Pour
  • Contre
  • Je ne me prononce pas

 

Cette consultation est la bienvenue et il est important que tous les adhérents de la Fédération d’Indre-et-Loire votent selon leurs propres convictions. L’une des revendications premières de nos militants est qu’ils ne sont pas assez souvent consultés dans les territoires. Le 2 Mars, nous nous sommes réunis à Vouvray avec tous les adhérents pouvant être présents pour que chacun puisse discuter et débattre de cette participation. Le choix doit maintenant être pris en toute connaissance de cause.

A titre personnel, retenant les leçons du passé, je souhaite ardemment qu’un accord rapide puisse être trouvé avec certains candidats Républicains afin que nous puissions participer à la primaire. Tel est d’ailleurs le souhait largement majoritaire des militants UDI prêts à participer à cette primaire après avoir signé un pacte avec ceux des candidats Républicains qui porteront nos idées.

 

Christophe Bouchet, président de la Fédération UDI d’Indre-et-Loire

Décès de Jean-Yves Couteau, président du Conseil Départemental et ami

J’ai la douleur de vous annoncer le décès de Jean-Yves Couteau qui s’est éteint cette nuit des suites d’une longue maladie contre laquelle il avait lutté avec un immense courage.
Jean-Yves était un homme fort, doux dans sa relation aux autres, ferme dans ses convictions et dans l’application des décisions prises. Jean-Yves était un féru d’arts, il adorait les livres auxquels il avait offert une formidable manifestation sur sa commune (Le chapiteau du livre fêtera cette année ses 8 années d’existence avec le très beau succès qu’on lui connaît).
Sur le plan politique, il était évidemment le meilleur trait d’union entre l’UDF (qu’il présida en Indre-et-Loire) et l’UDI. Son expérience politique irremplaçable est un vide cruel pour nous. Continuer notre action, au centre, sans tabou, sera le plus grand des hommages à lui rendre.
Nommé chevalier dans l’ordre national du mérite, dans l’ordre des arts et des lettres et dans l’ordre du mérite agricole, il était également le détenteur de deux médailles d’honneur régionales, départementales et communales, l’une d’argent, l’autre de vermeil. Celles-ci récompensent trente années de compétence professionnelle et de dévouement au service des collectivités territoriales et de leurs établissement. Jean-Yves a toujours eu soin de mettre ses talents au service des autres très jeune, dès 26 ans lorsqu’il devint maire adjoint puis conseiller général ou lorsqu’il était chargé de cours et qu’il transmettait ses passions avec gourmandise. Au conseil départemental, malgré la maladie il avait apporté cette patte, ferme, chaleureuse et humaine.
A titre personnel, je me souviens du jeune homme que je retrouvais boulevard Béranger il y a plus de trente ans et qui guida mes pas dans le journal gratuit que nous avions lancé avec le Professeur Larmande. Une vieille histoire centriste, déjà.
Toutes mes pensées vont à sa famille, à sa fille, mais aussi tous ses amis, particulièrement ceux de Saint-Cyr, cette commune qu’il chérissait et qui le pleurera longtemps.

Christophe Bouchet

Déchéance de nationalité : un coup parfait et scabreux

Déchéance de nationalité : coup parfait et scabreux

François Hollande est décidément fort. Redoutablement. Il réussit un coup presque magique que son ancien mentor François Mitterrand aurait goûté avec délectation.
Continuer la lecture de Déchéance de nationalité : un coup parfait et scabreux

[Communiqué UDI37] Battre un Front National en pleine expansion c’est simplement tenir ses engagements et avoir des attitudes modernes.

Battre un Front National en pleine expansion c’est simplement tenir ses engagements et avoir des attitudes modernes.

 

Dans le département d’Indre-et-Loire, malgré une mobilisation (59.74% au 2e tour) en forte progression par rapport aux dernières élections départementales (50.92% au 2e tour) et un taux de participation qui se rapproche fortement de celui des municipales de 2014 (60.80% au 2e tour), il faut toutefois noter que l’abstention reste très forte et un enjeu majeur.
Continuer la lecture de [Communiqué UDI37] Battre un Front National en pleine expansion c’est simplement tenir ses engagements et avoir des attitudes modernes.

Communiqué de presse

        Le 19/06/2012

 

Communiqué de presse

 

Le temps de la campagne est terminé, celui du bilan est venu : l’impossibilité de Jean-Louis Borloo, Hervé Morin et François Bayrou à s’entendre sur une candidature unique et le pilonnage incessant de l’UMP ont été fatals à la lisibilité d’une position politique centriste. Nous avons été pris en étau entre les deux blocs PS et UMP. Je connaissais cette hypothèse mais il faut bien constater que tous les vents ont été contraires. Néanmoins, il fallait savoir se mettre en danger.

Continuer la lecture de Communiqué de presse

Communiqué de presse : Absence d’investiture du Nouveau Centre à M. Guillaume Peltier

Le 06/06/2012

 

 

Communiqué de presse

Chers tous,

A la suite de l’article de la Nouvelle République, une réalité factuelle et incontestable  apparaît  désormais au vu des pièces produites en justice par le Nouveau Centre :

Guillaume Peltier n’a jamais été investi par le Nouveau Centre, investiture qui doit être donnée selon une procédure précise en vertu de l’article 15 des statuts du Nouveau Centre.

Guillaume Peltier n’a même jamais reçu le soutien de ce parti. Il est aisé de lire sur le site du Nouveau Centre  que cette investiture n’existe pas.

http://www.nouveaucentre.fr/page/elections-legislatives-des-10-et-17-juin-2012-les-candidats-du-nouveau-centre  )

Guillaume Peltier est juste titulaire d’un courrier du 25 Avril 2012 signé de Philippe Vigier, secrétaire général  du Nouveau Centre, lui accordant l’utilisation du logo.

Or, selon les statuts du Nouveau Centre, Philippe Vigier n’a aucun mandat du comité exécutif du parti, organe décisionnel,  pour écrire un tel courrier.

( http://www.nouveaucentre.fr/categorie/notre-organisation/statuts )

Pourtant, Guillaume Peltier ne manque jamais une occasion (réunion publique, privée, interviews dans la presse) de déclarer qu’il détient l’investiture du Nouveau Centre, ce qui est contraire à la réalité.  Il ne peut pas ignorer que ses propos sont mensongers.

Il en résulte un véritable trouble pour l’électeur et un véritable problème de morale politique.  En effet, au regard de ces éléments, tous les documents de campagne (profession de foi, bulletin de vote, affiche)  laissent croire à une investiture qui n’a jamais, officiellement, été donnée.

J’ai officiellement soulevé cette question le mardi 29 mai en commission de propagande à la préfecture (37) en demandant si chacun des candidats qui avaient fait figurer le logo d’un parti politique pouvait en attester.  Cette commission s’est déclarée incompétente. Le Conseil Constitutionnel devra donc statuer sur cette irrégularité.

Enfin, pour mémoire,

–      J’ai reçu l’investiture de l’ARES, dont fait partie le Nouveau Centre, attestée par un courrier en date du 27 janvier signé par Jean-Louis Borloo.

–      Le bureau du Nouveau Centre (37) a décidé de valider mon investiture le 11 février 2012, ce dont peuvent attester plusieurs membres dudit bureau.

–      Madame Sophie Auconie m’a, le vendredi 24 février au cours d’un Diner Républicain,  présenté  officiellement comme le candidat du Nouveau Centre devant ses militants. Son revirement n’engage qu’elle.

                                                        Christophe Bouchet

Communiqué de presse : Tract pour les usagers du train

                                 Le 05/06/2012

 

 

Communiqué de presse

 

Chère Madame, Cher Monsieur

J’ai décidé lors de la campagne électorale aux élections législatives dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire d’éditer à 4.000 exemplaires un document spécifique pour les usagers du train.

Voici le document :

Ces six points sont déterminants pour plusieurs milliers de personnes qui prennent le train chaque jour. En effet, se conjuguent depuis plusieurs années une dégradation spectaculaire des services aux usagers et une augmentation réelle des prix.

Beaucoup d’usagers, qui avaient choisi le train comme moyen de déplacement ou la Touraine pour y vivre sont ainsi pris en otages.

Le fameux cadencement de la SNCF a encore accentué les problèmes : outre la diminution de l’offre, la suppression de certains horaires a entraîné mécaniquement la rareté et, du coup, un  nouveau classement de certains trains en « période de pointe ». C’est une manière déguisée d’augmenter les tarifs ferroviaires qui, par ailleurs, subissent des hausses déjà plus importantes que l’inflation ou les salaires.

Les hommes politiques n’ont trouvé aucune solution à ces  problèmes. Une bonne desserte ferroviaire, ponctuelle et confortable, est pourtant un enjeu capital dans le dynamisme de notre région.

Outre la vétusté de la gare de Saint-Pierre des Corps, outre l’accessibilité aux gares et aux trains eux-mêmes, nous offrons une mauvaise image à ceux qui viennent visiter la région ou cherchent à s’y installer.

 

Christophe Bouchet

Communiqué de presse : Vital de revoir le processus d’indemnisation

                   Le 30/05/2012

 

 

Communiqué de presse

Chère(s) ami(e)s

J’ai décidé lors de la campagne électorale aux élections législatives dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire d’éditer à 3.000 exemplaires un document spécifique pour les commerçants de la Ville de Tours.

Mes propositions sont les suivantes :

TRAMWAY

–     revoir en urgence les processus d’indemnisation

–     Étendre l’indemnisation aux commerçants des rues adjacentes

–     Informer régulièrement les commerçants de l’avancée des travaux et du plan de circulation détaillé, avant la fin des travaux.

AGIR

En apparence la grande distribution participe à une baisse des prix à la consommation. En réalité, elle contribue à affaiblir nos commerçants, nos industriels et nos agriculteurs.

Député de Tours, je m’engage à rétablir un système au bénéfice de tous.

 

DÉFENDRE

Défendre les droits des commerçants par une fiscalité adaptée et pour préparer une vraie retraite.

Dans le cadre de ma campagne, j’ai déjà rencontré, individuellement, plus de 500 d’entre-eux, notamment ceux qui sont le plus touchés.

Ils sont réellement dans une situation précaire et inquiétante. Cela rejaillit sur le dynamisme de la ville.

On l’a vu dans beaucoup d’autres villes, quand les commerçants indépendants sont chassés par des grands travaux, ils ont du mal à se réinstaller et leurs emplacements sont pris par des réseaux ou succursales bancaires qui n’apportent ni la même vie, ni la même diversité de l‘offre.

Ils sont par ailleurs, TOUS consternés par le manque d’informations et, parfois, par la morgue qui accueille leurs doléances.

 Je propose donc :

–     De revoir d’urgence le système d’indemnisation  aux travaux du Tramway et ses modalités. Il est impératif et vital d’ouvrir l’indemnisation aux rues adjacentes. Il est impératif de réduire le critère des bilans à fournir dans le cadre du processus (à deux et non à trois ans, comme actuellement).

–     De créer un outil internet (facile et peu coûteux) pour fournir les informations en quasi direct sur le suivi des travaux (retards etc..) et sur la nature des voiries à la fin des opérations, ce que les commerçants ignorent.  Ceci permettrait d’être en contact permanent avec eux et d’évaluer plus finement les difficultés de chacun.

–     Que la commission d’indemnisation cesse de donner des informations publiques sur les montants et l’identité des commerçants indemnisés ou alors qu’elle livre des informations complètes (indemnité accordée, indemnité demandée, perte de marge).

Christophe Bouchet